Championnat sport adapté

 

Affiche-Fce-BB-FFSA-2018-Agglo-Web

Publié dans Non classé

Ouverture atelier maroquinerie

Publié dans Non classé

Soutien aux tuteurs familiaux

soutien tuteurs

Publié dans Non classé

Réunion Associative en présence de Mme LE GAGNE le 22 septembre

Publié dans Non classé

Forum des Associations

Publié dans Non classé

Forum des Associations

Publié dans Non classé

Portes Ouvertes

Publié dans Non classé

repas de fin d’année

Repas de fin d’année

Encore quelques places disponibles !!!!

n’oubliez pas de réserver vos places

Armor Restaurant le 15 décembre  02 99 46 95 22

Armor Restaurant

La Timonerie le 21 décembre  02 99 82 02 22

La Timonerie

Publié dans Non classé

Manifestation à Rennes – 25 novembre 2016

Quel maillage du territoire pour un accès aux Services et Etablissements des personnes en situation de handicap, éloignées des zones urbaines ?

L’Association Catarmor de Saint-Malo, membre de l’Unapei Bretagne participe au mouvement de manifestation inter associative de ce jour.

Elle se mobilise depuis plus de 45 ans, pour la reconnaissance de la dignité et des droits des personnes handicapées et de leurs familles.

La situation que rencontre le Catarmor devient très critique et pourrait devenir dramatique pour 39 travailleurs handicapés, dès le 31 décembre prochain.

 

Du fait du refus de l’Agence Régionale de Santé, malgré des demandes répétées ces dernières années, d’abonder du financement nécessaire les lignes transports dans le cadre de l’application de la réglementation prévue par l’article R.344-10 du CASF :

 

39 Travailleurs resteront à domicile et deviendraient « sans solution »

 

Les travailleurs handicapés concernés ont une faible autonomie, des problèmes de déplacement. Pour nombre d’entre eux, leur domicile est éloigné d’un service de transports en commun (MINIAC MORVAN, CHÂTEAU MALO, ST PERE MARC EN POULET, ST GUINOUX, LA FRESNAIS, TREMEREUC, PLESLIN TRIGAVOU). D’autre part, certaines communes ne seront desservies que par un arrêt, afin de maintenir une amplitude de temps raisonnable pour les différents trajets.

Soucieux d’une bonne gestion et du respect des lignes budgétaires accordées, le conseil d’administration est particulièrement inquiet des équilibres budgétaires mis à mal par les insuffisances récurrentes de moyens.

L’Association défend les intérêts des personnes handicapées et laisser 39 d’entre elles « au bord du chemin » est insoutenable. Aussi, elle réagit dès aujourd’hui et souhaite faire cesser la violence d’une telle situation, pour les travailleurs et leurs familles.

Est-il raisonnable de maintenir au domicile des travailleurs, ayant une place en Esat ET condamner des parents à « garder » leur adulte le plus vulnérable ?

L’Association Catarmor est solidaire de l’Unapei Bretagne dans les constats et les demandes formulées par son président, Monsieur LAURENT.

Daniel PELLET

Président de l’Association Catarmor

Publié dans Non classé

Appel à manifestation

L’association Catarmor participera au mouvement de manifestation inter associative du vendredi 25 novembre sur le parvis de la préfecture de Rennes

 Depuis plus de 45 ans l’association Catarmor se mobilise dans l’intérêt des personnes en situation de handicap,

La situation que nous rencontrons ce jour est très critique et pourrait devenir dramatique pour les personnes que nous accueillons puisque l’ARS (notre financeur) se refuse malgré nos demandes répétées ces dernières années, d’abonder de financements suffisants les lignes de transports de nos travailleurs.

Ce seront donc près de 40 personnes en situation de handicap qui au 1er janvier seront « sans solution » pour se rendre à l’établissement faute de moyens adaptés de transport.

 Nous rappelons ici que ceci est une obligation mise en place par la Loi du 2 janvier 2002 : le budget principal de l’activité sociale comprend notamment en charges : les frais de transports collectifs des travailleurs handicapés lorsque les contraintes tenant à l’environnement ou aux capacités des travailleurs handicapés l’exigent.

  Au-delà de cette situation nous connaissons de grandes difficultés sur d’autres lignes budgétaires insuffisamment dotées, comme le financement des repas des travailleurs, qui relèvent aussi d’obligations légales de fonctionnement des structures.

 Soucieux d’une bonne gestion, le conseil d’administration est à ce jour très inquiet des équilibres budgétaires mis à mal par les insuffisances récurrentes des moyens accordés par l’ARS,

 

Publié dans Non classé